Leloup Nutrition

Aller à l'accueil
Afficher/Cacher le menu

Comment soulager les ballonnements?

Dans Blog

Les ballonnements, qu’est-ce que c’est?

Il s’agit d’un gonflement plus ou moins important du ventre qui est dû à une accumulation de gaz au niveau de l’intestin. Si ces gaz sont expulsés, ils peuvent ou non dégager une odeur. S’ils restent piégés dans le tube digestif, ils donnent alors lieu à des douleurs qui viennent s’ajouter à la sensation d’être serré dans son pantalon. Plusieurs raisons peuvent expliquer ce phénomène, voici les principales:

Un manque de mastication

Première cause de ballonnements, le manque de mastication est une source de désagréments intestinaux qu’il est facile à solutionner. Lorsque vous mangez trop vite, vous avalez des aliments trop peu broyés, ce qui donnera du fil à retordre à votre estomac et à vos intestins qui, eux, n’ont pas de dents! De plus la salive contient des enzymes qui amorcent le processus de digestion. Ces deux maillons manquant à la chaîne qu’est la digestion, le produit final est très différent de ce à quoi s’attend votre flore intestinale. Du coup, les bactéries de putréfaction (qui digèrent les protéines) et de fermentation (qui digèrent les sucres) se multiplient outre mesure pour finir le travail à votre place. Ce faisant, elles dégagent de grandes quantités de gaz, qui peuvent être odorants ou non selon ce que vous avez mangé. Un petit truc très simple que je donne régulièrement en consultation est de poser la fourchette après chaque bouchée et ne la reprendre que lorsque la bouche est vide. Assez ennuyant les premières fois mais très efficace!

Une alimentation trop riche en glucides

Ce que vous mangez détermine quelle partie de votre flore intestinale vous nourrissez. Les féculents, les sucreries, les boissons sucrées, les chips, l’alcool… toutes ces familles d’aliments contiennent beaucoup de glucides. En en consommant trop, vous favorisez le développement de votre flore de fermentation qui vous remerciera en vous faisant prendre quelques centimètres de tour de taille après chaque repas.

Les fibres irritantes

Votre organisme ne digère pas les fibres, c’est-à-dire qu’aucune enzyme sécrétée par le tube digestif humain ne permet de les dégrader. Du coup, les fibres ingérées se retrouvent intactes dans notre intestin, pour le plus grand bonheur du microbiote! En effet en mangeant beaucoup de légumes, oléagineux, légumineuses et céréales complètes vous nourrissez la bonne partie de votre flore, qui se multitpliera pour devenir dominante et vous apporter un réel confort intestinal. Cependant, comme pour tout, l’excès nuit. Et quand on passe un peu trop rapidement d’une alimentation déséquilibrée à un régime riche en fruits et légumes, particulièrement crus, et en légumineuses, la population des “bonnes” bactéries n’est pas encore suffisante pour suivre la cadence. Cela peut dès lors provoquer des gaz et gargouillis, à cause de l’irritation engendrée par ces fibres.

Les produits laitiers

L’intolérance au lactose touche de plus en plus de personnes. Elle est provoquée par un déficit de sécrétion de l’enzyme lactase qui digère le lactose. Du coup ce sucre stagne dans l’intestin, où il favorise la colonisation par bactéries de fermentation. Le degré de déficit en lactase est différent chez chaque individu, ainsi certaines personnes peuvent encore manger un peu de fromage sans inconfort alors que pour d’autres l’éviction totale est la seule solution pour un soulagement.

Le manque d’hydratation

Une hydratation suffisante permet d’avoir un transit intestinal optimal. La déshydratation quant à elle provoque de la rétention d’eau, et toute cette eau qui s’accumule dans le ventre provoque des ballonnements. Pour inverser le processus, buvez au moins un litre et demi d’eau par jour et évitez les boissons gazeuses et la caféine qui ne feraient qu’aggraver votre problème. Les tisanes de fenouil et d’anis étoilé peuvent aussi aider.

La prise de certains médicaments

Par exemple les antibiotiques ou les antidiabétiques peuvent perturber la flore intestinale. Dans ces cas, la prise d’un probiotique de qualité peut régler le désagrément.

Un foie fatigué

L’une des fonctions principales du foie est de produire des enzymes digestives qui seront déversées dans l’intestin grêle. Lorsque ce mécanisme est perturbé, une fois de plus l’arrivée d’aliments insuffisamment digérés dans l’intestin modifie la flore. Une cure de plantes comme l’artichaut, le chardon marie, le radis noir est favorable au foie et peut soulager l’intestin.

Le stress

Les stress et l’anxiété provoquent des perturbations du transit intestinal qui peut devenir trop lent ou trop rapide avec pour effet de la constipation, de la diarrhée ou des ballonements. Parmi les nombreuses solutions anti-stress qui s’offrent à vous, celle que je conseille le plus souvent est la pratique d’une activité physique régulière et la prise d’un complément de qualité en magnésium et/ou plantes adaptatives.

Dois-je prendre des probiotiques?

Après (et seulement après) avoir mis en place les conseils ci-dessus, la cure de probiotiques est un incontournable de la santé intestinale. Selon les symptomes associés, le choix se portera sur certaines souches et associations. Le choix des probiotiques ayant été grandement étoffé ces dernières années, le mieux est de vous faire conseiller par un professionnel de la santé (nutrithérapeute, pharmacien, médecin traitant, …).

Photo de Comment soulager les ballonnements?