Leloup Nutrition

Aller à l'accueil
Afficher/Cacher le menu

Les meilleurs aliments pour s'empâter: n°3 - les sucres "rapides"

Dans Blog

Le sucre, au sens large, est vecteur de surpoids. D'ailleurs, on vient de l'apprendre, l'homme de Neandertal aurait couru à sa perte suite à une consommation trop importante de sucre qu'il sortait des betteraves sucrières à l'époque, comme expliqué dans cet article passionnant!

Les sucres qu'on appelle rapides sont des sucres vite digérés. Ils passent quasi-instantanément dans le sang et provoquent une montée de glycémie en pic. Or le sucre dans le sang a tendance à se coller sur les protéines et à les "caraméliser". Bien que tout cela ait un air alléchant, ce n'est pas l'idéal, car ces protéines nous permettent de tout faire, y compris produire de l'énergie à partir de ce que l'on mange. Si ce n'est plus le cas, les nutriments se casent dans le tissu de réserve du corps: la masse grasse.

De plus, cette montée en pic de la glycémie fait appel à un pic d'insuline, l'hormone du stockage, qui aide également au stockage des nutriments dans le tissu adipeux.

A plus long terme, la consommation de sucres rapides provoque une inflammation constante à bas bruit et des carences en magnésium qui désensibilisent les récepteurs à l'insuline présents sur les cellules. Ce qui veut dire que, le sucre ne pénétrant pas dans les cellules, reste dans le sag et appelle à produire encore plus d'insuline. Cela peut fatiguer le pancréas et mener à du prédiabète qui, s'il n'est pas pris en charge peut même aller jusqu'au diabète.

Alors pourquoi en mange-t-on, du sucre, si c'est si mauvais?

Parce que le cerveau utilise du sucre pour se calmer. Le sucre est un sédatif! C'est d'ailleurs pour cette raison qu'après une dure journée, vous avez parfois une envie irrépressible de vous jeter sur l'armoire à gougouilles. A ce moment, c'est la montée d'insuline suivant la prise alimentaire qui permet à la sérotonine de passer dans le cerveau. Et la sérotonine, c'est le frein des pulsions, elle réduit les tensions intérieures et fonctionne comme un sédatif. Ces effets font du sucre une drogue dure, qui rend plus accro que la cocaïne (voir ici).

10% de la population mondiale est considérée "accro" au sucre. Chez les personnes en surpoids ou obèses, c'est de 40 à 60%.

Que manger alors?

Remplacer les produits sucrés par des produits light est contre-productif! D'ailleurs l'endocrinologue Robert Lustig l'a démontré dans cette vidéo, le fructose présent dans la molécule de sucre blanc, mais aussi massivement utilisé pour remplacer celui-ci dans les boissons et aliments industriels, a des effets tout aussi délétères pour la santé.

L'idéal, c'est de consommer de vrais aliments, simples, non-transformés, les aliments qu'on achète sans étiquettes ou qui ne comportent qu'un seul ingrédient. De sucrer au naturel en utilisant des fruits ou un peu de miel mais surtout de perdre cette dépendance au goût sucré pour redécouvrir le vrai goût de la vie :)

Cliquez ici pour voir mes disponibilités et prendre rendez-vous en ligne.

Photo de Les meilleurs aliments pour s'empâter: n°3 - les sucres "rapides"