Leloup Nutrition

Aller à l'accueil
Afficher/Cacher le menu

(Re)trouver la motivation

Dans Blog

La motivation est une composante essentielle à tout changement du mode de vie, mais elle est généralement éphémère. Elle est souvent très intense au début, déclenchant une poussée d'enthousiasme et la focalisation de l'énergie vers l'objectif désiré, puis l'objectif peut parfois être un peu perdu de vue, la motivation baisse, et on en revient vite aux bonnes vieilles habitudes qui ont été endorphinisées grâce à toutes ces années de répétitions. Ce qu'on connait est réconfortant et l'inconnu fait peur, le calcul est vite fait.

Je vous propose dans cet article une technique (parmi tant d'autres) qui vous permettra de garder le cap vers l'objectif fixé sans perdre l'engouement en cours de route.

La base: fixer un objectif

Ca peut paraître simple, pourtant ce détail a une grande importance. Un objectif un peu flou et non-déterminé peut être une cause de découragement.

Commencez par vous fixer un but:

  • attirant
  • visuel
  • atteignable
  • clair

Pour être motivant, cet objectif doit vous apporter quelque chose que vous n'avez pas encore aujourd'hui. Posez-vous les questions pourquoi? Pour qui?

Par exemple, si vous souhaitez perdre du poids, pensez autrement qu'en kilos: "je veux pouvoir rentrer dans mon vieux pantalon favori", "je veux perdre du poids pour soulager mon dos", "je veux ne plus être essoufflé(e) en montant les escaliers", ... On ne perd pas du poids pour peser moins lourd, on perd du poids pour ce que ça nous apporte.

Décrire ses objectifs pour passer à l'action: SMART

SMART est un acronyme permettant de déterminer et visualiser l'objectif sous toutes ses coutures.

S pour spécifique et simple - l'objectif doit être simple, clair, précis, concret et bien cadré. Notez votre objectif!

Ex: on ne dit pas "je veux perdre du poids" mais plutôt "je veux peser 70 kilos ou je veux rentrer dans une taille 38"

M pour mesurable - vous devez à tout moment pouvoir mesurer une progression, d'une façon ou d'une autre.

Ex: mesure de masse grasse, tour de taille, un cran de ceinture plus serré, arriver à courir 5 km en 30 minutes, ...

A pour ambitieux - votre objectif doit être assez ambitieux pour vous challenger un peu mais pas trop pour ne pas vous décourager. Mieux vaut fixer plusieurs petits objectifs qu'un gros. Votre degré d'ambition dépend de ce que vous êtes prêt(e) à mettre en place et capable de faire pour atteindre votre but.

Ex: je veux passer d'une taille 42 à une taille 38 en ........... mois en me donnant ces moyens: alimentation saine, activité sportive journalière, compléments alimentaires si nécessaire, meilleure hygiène de vie, ... D'ailleurs à la moitié de cette durée, c'est-à-dire dans x temps j'atteindrai la taille 40.

R pour réaliste - soyons clairs, vous ne perdrez pas 10 kilos en un mois... Et vous ne courrez jamais 5 km en 5 minutes. Avoir un objectif irréaliste est la meilleure façon de baisser les bras.

T pour temporellement défini - choisissez une limite de temps, une date butoir, avec si possible des dates et objectifs intermédiaires afin de contrôler votre avancée et rester motivé(e) tout le long. Pour vous donner un ordre d'idée en terme de perte de poids, chez une personne motivée qui est prête à mettre en place un mode de vie sain autant au niveau alimentaire que sportif et qui n'a pas de carences, la perte de poids se situe entre 500 g et 1 kg par semaine. N'essayez pas de perdre plus vite, vous perdriez du muscle et risqueriez de faire du yoyo.

Se donner les moyens d'y arriver

"Quels moyens vais-je me donner pour arriver à cela?" prévoyez votre plan d'action en répondant à la question "comment":

  • en me faisant suivre par un(e) professionnel(le) pour mieux gérer mon alimentation
  • en pratiquant une activité sportive régulière
  • en buvant plus d'eau
  • en prenant soin de ma santé (dépistage diabète, thyroïde, ...) et adoptant une alimentation spécifique si nécessaire
  • en faisant passer cet objectif avant tous les autres, "ma santé avant tout"
  • ...

Si vous estimez ne pas vous donner assez de moyens, ajoutez-en! Il ne tient qu'à vous de faire plus pour atteindre votre objectif!

Identifier les freins

A tout moment peuvent survenir des événements qui vous freineront dans votre démarche. Identifiez-les, et mieux: anticipez-les!

  • "je mange souvent au resto avec le boulot" : à vous la possibilité d'emporter une lunchbox ou de faire de meilleurs choix au restaurant!
  • "j'ai tout le temps des fringales" : parlez-en à votre diététicienne ou nutrithérapeute qui vous aidera à mieux vous alimenter afin d'éviter les fringales et les compulsions (oui c'est possible! Et non, ce n'est pas que dans votre tête que l'envie de sucreries est créée! J'en parle dans cet article dans le paragraphe sur l'insuline)
  • "je ne veux pas cuisiner différemment pour mon mari, mes enfants et moi-même" : je vous rassure, personne n'a envie de ça, et il est possible de contenter tout le monde en jouant principalement sur les proportions et/ou quelques petits ajustements de recettes. Comme ça, vous ne cuisinez qu'une fois, la même chose pour tout le monde et vous ne vous privez pas de vos plats préférés!

Avoir envie d'y arriver

Cessez de vous trouver des excuses! C'est vous qui décidez ou non de donner la priorité à cet objectif. Et n'abandonnez pas le navire au moindre dérapage. Il est normal et tout à fait acceptable d'avoir un ou deux écarts sur la semaine.

Je ne compte plus le nombre de fois où j'ai entendu en consultation "j'ai failli annuler mon rendez-vous parce que j'ai fait un peu trop d'écarts ce mois-ci". Or justement, si le plan est moins bien suivi, c'est que vous avez plus besoin que quiconque autre de venir me voir! Soit il y a des incompréhensions, soit le plan doit être ajusté, soit la motivation doit remonter. Et pour cela, il est toujours intéressant d'en discuter, mettre le doigt sur ce qui bloque et voir ensemble comment vous remettre en selle. Car, comme le disait Nelson Mandela:

Je ne perds jamais. Soit je gagne, soit j'apprends.

Photo de (Re)trouver la motivation