Leloup Nutrition

Aller à l'accueil
Afficher/Cacher le menu

La perte de poids: pourquoi ça bloque?

Dans Blog

Voici les 5 causes les plus courantes du surpoids et de la difficulté à perdre les kilos superflus:

  1. Le yoyo. Les régimes ont fait preuve de leur inefficacité: les études montrent que quasiment la totalité des régimes ne peuvent être suivis sur le long terme, ce qui provoque une rechute certaine dans les 1 à 5 ans qui suivent. Le pire, c'est que la plupart des personnes ayant rechuté se retrouvent dans une situation aggravée par rapport à l'avant régime... Pourquoi? Parce que quand on perd du poids, on perd du gras mais aussi de l'eau et du muscle. Pour rappel, la masse musculaire dépense des calories, donc en perdant du muscle on brûle moins de calories au quotidien. De plus, le cerveau comptabilise les calories ingérées, et lors d'une restriction calorique il réduit les dépenses pour s'adapter, y compris le métabolisme de base. Du coup, à la fin du régime, ou lorsqu'on craque, un rebond plus ou moins important est visible. La conclusion est simple et fait aujourd'hui l'unanimité chez les chercheurs: à bas les régimes!

  2. Les carences: Une alimentation riche en calories et pauvre en nutriments provoque une prise de poids, et pourtant une carence en micronutriments essentiels. Bien souvent, les régimes jouent sur la diminution de la ration calorique sans pour autant améliorer la densité nutritionnelle. C'est comme cela que l'on voit des personnes ayant des régimes très restrictifs ne pas maigrir d'un gramme. Et d'autres mangeant plus gras en prêtant attention à la qualité perdront mieux et plus durablement.

  3. La résistance à l'insuline, qui peut aller jusqu'au diabète de type 2. Mal prises en charge, ces deux pathologies ont le même résultat: on produit trop d'insuline, l'hormone du stockage. On vogue entre hyper- et hypoglycémies réactionnelles, on favorise l'inflammation et j'en passe... Dans les deux cas, une solution: gérer la charge glycémique des repas, c'est-à-dire faire de chacun un repas complet afin que la digestion des glucides se fasse plus lentement, faisant monter la glycémie en douceur, et donc sans trop stimuler l'insuline. Certains aliments comme la cannelle ont des effets bénéfiques sur la gestion de la glycémie.

  4. Le sress cause une déperdition en magnésium, dont nous manquons déjà tous depuis l'industrialisation du secteur agro-alimentaire et à cause de la surconsommation de produits carnés aux dépens des végétaux riches en ce minéral. Le manque de magnésium empêche une grande partie des calories d'être brûlées, du coup le surplus s'en va directement vers les stocks: le tissu gras. De plus, une carence en magnésium provoque fatigue et vulnérabilité au stress, qui tous deux amènent à une surconsommation d'aliments compensateurs.

  5. La masse grasse, principalement abdominale, génère de l'inflammation qui mène à d'autres problèmes comme le diabète ou les maladies cardiovasculaires. Et cerise sur le gâteau: l'inflammation brûle du muscle! En résumé: plus on prend de poids, plus on perd de muscle, et moins on dépense de calories... On ne peut donc pas sortir du surpoids sans casser ce cercle vicieux de l'inflammation. Et cela se fait de façon très efficace et plus durable via l'alimentation que via les médicaments.

Si vous n'arrivez pas à perdre du poids, foncez voir un professionnel qui mettra tout en place pour trouver la cause, car il y en a toujours une!

Photo de La perte de poids: pourquoi ça bloque?